Publicité

Sélectionner une page

Le GPS à la chasse: des services insoupçonnés

Le GPS à la chasse: des services insoupçonnés

Ce n’est plus un rêve mais une réalité bien concrète: tout chasseur peut aujourd’hui profiter d’informations en provenance de satellites. A vos emplettes, le GPS est là!

L’électronique a irrémédiablement envahi le monde de la chasse. Le télémètre, les dispositifs de localisation des chiens ou bien encore les optiques de vision nocturne font désormais plus ou moins partie de la panoplie du chasseur. A ces ­produits de haute technologie vient dés­ormais s’ajouter le GPS.

ARMES - MUNITIONS - OPTIQUE

Ce récepteur GPS vendu par le leader du marché Garmin permet de travailler avec des cartes au 1:25 000 et de mémoriser des centaines de Waypoints.

Q

Qui ne s’est pas perdu en forêt ou en montagne un jour de brouillard épais? Qui n’a pas souhaité mémoriser la position d’un bon coin à champignons ou d’un poste de battue? Qui n’a pas eu envie de revoir le soir sur une carte numérique son parcours de la journée? Qui n’a pas souhaité savoir où il était lors d’une invitation à une partie de chasse? Eh bien, tous ses services sont aujourd’hui possibles grâce à des produits basés sur la localisation par satellite – à savoir le fameux GPS (voir en fin d’article Comment ça marche le GPS?).

Largement diffusé auprès des conducteurs automobiles, le GPS est dorénavant disponible pour les cyclistes, les parapentistes, les randonneurs et, pourquoi pas, les chasseurs. La gamme disponible aujourd’hui sur le marché est vaste mais bien segmentée tant au niveau des prix que de la destination des produits. De 80 à 500 euros et de seulement quelques dizaines de grammes à un peu plus de 200 grammes, le choix est très large.

ARMES - MUNITIONS - OPTIQUE

Gros comme un morceau de sucre, ce petit appareil permet d’enregistrer puis de restituer un itinéraire sur l’écran d’un ordinateur.

L

La première question qui se pose est de savoir quel va être l’usage du produit. Veut-on tout d’abord disposer d’un appareil capable de guider son utilisateur après avoir enregistré au préalable un itinéraire à partir d’une carte numérique? Dans ce cas, si l’on désire un positionnement suffisamment précis, il devient indispensable que l’appareil puisse embarquer une ou plusieurs cartes au 1:25 000 (voir photo Garmin Etrex 20). On peut alors remarquer que ce n’est pas forcément l’appareil qui coûte le plus cher mais les cartes. Néanmoins, il ne faut pas espérer acheter ce type d’appareil à un prix inférieur à 200 voire à 300 euros.

La possibilité de positionner un ou plusieurs Waypoints (voir en fin d’article Qu’est-ce qu’un Waypoint?) constitue l’un des premiers critères de choix d’un récepteur GPS. En effet, le chasseur désire assez souvent mémoriser la position à laquelle il se trouve. Cette situation peut correspondre à un fantastique coin de chanterelles, à un bon poste de battue, à un point d’eau pour le chien ou bien encore à un mûrier ou à un framboisier. On comprend alors très vite l’intérêt des Waypoints et, par conséquent, du nombre de ceux-ci que peut mémoriser le récepteur GPS. Selon les produits, cela peut aller de deux à plusieurs centaines de Waypoints. Dès lors qu’ils sont mémorisés, c’est la façon de les retrouver qui va marquer la différence entre tel ou tel récepteur GPS. Certains proposent un système de guidage à l’aide d’une simple flèche numérique affichée sur un petit écran en noir et blanc. D’autres guident grâce à une carte au 1:100 000 ou 1:25 000 sur un écran en couleur. Dans ce cas, l’utilisateur sait exactement où il se trouve.

ARMES - MUNITIONS - OPTIQUE

Plus évolué que le précédent, ce récepteur développé par Bushnell permet en plus de mémoriser jusqu’à quatre Waypoints. Une version spéciale «chasse» est désormais -disponible sur le marché.
E

Enfin, le choix du récepteur GPS peut porter sur sa capacité à mémoriser un itinéraire en temps réel. Quoi de plus sympathique que de demander à son récepteur GPS de mémoriser complètement son itinéraire de la journée et de le visualiser le soir sur l’écran d’un ordinateur? Ceci est particulièrement intéressant lorsqu’on est invité à la chasse sur un territoire que l’on ne connaît absolument pas.

La mise en œuvre de la technologie GPS n’est pas toujours seulement et directement orientée vers un produit destiné entre autres au chasseur. En effet, de nombreux systèmes destinés à localiser les chiens de chasse utilisent le GPS. Dans ce cas, le chien porte un collier capable de transmettre sa position GPS via le réseau téléphonique ou via des ondes hyperfréquences.

ARMES - MUNITIONS - OPTIQUE

Certains colliers de localisation pour chiens utilisent la technologie GPS.D

Développé par le Département de la Défense des Etats-Unis, le GPS s’est aujourd’hui largement démocratisé tant au niveau du prix que de la facilité d’utilisation. Pour le chasseur, ce type de produit peut lui apporter des services largement insoupçonnés jusqu’à l’apparition de cette technologie de pointe.

 Texte et photos Daniel Girod

Comment ça marche le GPS?

Baptisé à tort Guidage Par Satellite, le Global Positioning System est basé sur une constellation de vingt-quatre satellites qui transmettent des signaux permettant à des récepteurs dédiés de se localiser avec une précision -parfois largement inférieure à une dizaine de centimètres. La majorité des récepteurs grand public – ce que l’on a coutume d’appeler les GPS – peuvent se positionner assez facilement à 2 voire 1 mètre près.

Qu’est-ce qu’un Waypoint?

Comme son nom l’indique, le Waypoint matérialise un point sur un chemin ou un endroit quelconque situé sur terre ou sur mer. Les coordonnées de ces points sont généralement mémorisées à l’intérieur de la mémoire du GPS de deux façons différentes. Soit à partir d’un ordinateur, soit en appuyant sur un bouton prévu à cet effet sur l’appareil. Cela permet donc de mémoriser les points à l’avance ou plus directement sur le terrain. Dès lors qu’ils sont en mémoire, le GPS peut conduire très aisément l’utilisateur vers l’un de ces points.

Waypoint

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *