Publicité

Sélectionner une page

International

International

Trafic de peaux de tigres

Trois contrebandiers ont été arrêtés à la fin de l’année dernière en Indonésie avec la peau d’un tigre de Sumatra et quatre fœtus. Ils risquent jusqu’à cinq ans d’emprisonnement. Les os de l’animal avaient déjà été mis en vente auparavant, sans doute pour servir à des préparations médicinales en Asie. Le tigre de Sumatra est une espèce en danger critique d’extinction, le nombre de spécimens vivant toujours dans la nature est de moins de quatre cents. La contrebande d’animaux sauvages est responsable de quelque 80 % des morts de tigres de Sumatra, selon TRAFFIC, une ONG qui surveille le commerce de la faune et de la flore sauvage.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *