Sélectionner une page

Ecologie

Ecologie

Protéger le panda dessert la cause de certains grands mammifères

Le panda est une espèce parapluie, c’est-à-dire que sa protection entraîne celle d’autres animaux et plantes. Cependant, sa sauvegarde passe par une fragmentation de territoire, qui nuit aux grands carnivores selon une étude publiée dans la revue Nature Ecology and Evolution. Ainsi, le léopard, la panthère des neiges, le loup et le dhole (aussi appelé « chien sauvage d’Asie ») ont quasiment disparu de la plupart des zones protégées dédiées aux pandas depuis les années 1960, estiment les auteurs, qui se sont basés sur les clichés pris entre 2008 et 2018 par près de huit mille pièges photos dans les régions montagneuses du centre de la Chine. Le léopard a perdu 81 % de son aire de répartition, la panthère des neiges 38 %, le loup 77 % et le dhole 95 %.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *