Le chacal doré semble vouloir à nouveau coloniser les Alpes. Il a été observé récemment en France, dans le nord de la Haute-Savoie. La Fédération des chasseurs affirme avoir pris des photos du prédateur. Les clichés, analysés par un spécialiste des mammifères de l’université de Genève, démontrent qu’il s’agit d’un chacal doré.»
Le chacal doré présente l’allure d’un petit loup, un nez pointu et un pelage aux couleurs variables en fonction de la saison et de sa région d’origine. Il ressemble à s’y méprendre au renard, bien que plus grand et plus élancé.
Ce carnivore est originaire de l’Afrique du Nord, de l’Asie et du Moyen Orient. En Europe, il présente de fortes populations en Bulgarie, en Croatie, en Hongrie, en Roumanie et en Serbie. Sa présence a déjà été signalée en Suisse et notamment au moins deux sujets ont été abattus en 2016 aux Grisons et dans le canton de Schwyz. L’impact de ce prédateur sur la faune sauvage et sur les troupeaux reste méconnu dans nos contrées même si les organisations vertes se veulent déjà rassurantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.