SÉCURITÉ ROUTIÈRE

SÉCURITÉ ROUTIÈRE

Condamnée pour avoir renversé un chevreuil

Une automobiliste qui a trop tardé pour annoncer un gibier percuté a été condamnée pour « mauvais traitement infligé aux animaux » par le Tribunal régional du Jura bernois-Seeland. C’est l’Office cantonal (BE) des affaires vétérinaires qui a estimé qu’en poursuivant sa route, la conductrice a accepté les souffrances subies par l’animal « pendant un temps inutilement long ». La conductrice a pour sa part invoqué un état de panique et de choc, comme raison du retard de son appel au garde-chasse. Les juges ne l’ont pas entendu de cette oreille. Verdict : six jours-amendes à 110 francs avec sursis pendant deux ans.

 

 

 

 

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories