Une joggeuse se remet difficilement d’une tularémie, contractée avec une buse

Une Argovienne a contracté la tularémie, appelée aussi peste du lièvre, après avoir subi l’attaque d’une buse. L’oiseau lui a juste égratigné la nuque, ce qui n’a pas inquiété la joggeuse qui a regagné son domicile après l’incident. Mais six jours après, et suite à des douleurs et de la fièvre, elle finit par être admise à l’hôpital. Après de nombreuses investigations, les médecins ont découvert que la cause de son mal était une bactérie responsable de la tularémie. Il faudra à l’Alémanique plusieurs semaines d’un traitement sous antibiotiques pour que son état s’améliore, et un an pour qu’elle s’en remette totalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.