Une louve empoisonnée avait été découverte à Bellegarde (FR) en juin 2017 et les soupçons s’étaient portés sur le député Roger  Schuwey.  La perquisition effectuée chez ce dernier avait permis de découvrir un produit contre les fourmis. Les analyses effectuées concluent que la louve n’a pas été empoisonnée par les produits découverts chez le député. L’enquête se poursuit.

En Valais, le cadavre d’un loup avait été retrouvé en mars 2016 sur les bords du Rhône à Rarogne. L’animal avait été tué d’un coup de fusil. Classée en mars 2017, l’enquête a été remise en route quelques mois plus tard en raison de la découverte de nouveaux éléments. Le Ministère public valaisan a annoncé le 7 décembre 2017 avoir mis en accusation un homme de la région pour acte de braconnage.  Dans l’attente du Jugement, le prévenu bénéficie de la présomption d’innocence.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.