Depuis ce mois, Diana Chasse et Nature vous propose une nouvelle page «Actus» dans laquelle nous abordons l’actualité de la chasse et de la nature, les sorties littéraires, ainsi que les nouveautés en relation avec le matériel. Nous espérons que cette nouvelle rubrique répondra à vos attentes, et restons évidemment à l’écoute de toutes les remarques et suggestions qui peuvent nous permettre d’améliorer continuellement le contenu de notre revue.

Disparition des oiseaux

La récente publication des résultats d’études en rapport avec le déclin des oiseaux en Europe a fait grand bruit. Les médias ont largement relayé l’information très préoccupante. Parmi les causes de cette situation figure la diminution des espaces naturels. Mais l’utilisation des pesticides et l’intensification des pratiques agricoles durant le dernier quart de siècle sont surtout pointées du doigt. Les chercheurs ont encore observé que le rythme de disparition s’est intensifié ces deux dernières années. Sans surprise, ce constat est contesté par des groupes d’intérêts qui préfèrent décrédibiliser le travail des scientifiques, plutôt qu’envisager la mise en œuvre des solutions durables, probablement moins profitable financièrement. Heureusement, les milieux concernés par la biodiversité, parmi lesquels les chasseurs, s’engagent tout au long de l’année pour l’aménagement et la conservation de biotopes qui favorisent la survie de l’avifaune.

Silence on chasse !

Malgré la non-entrée en matière du Conseil fédéral sur la question des réducteurs de bruit pour les armes de chasse, plusieurs personnes sont récemment revenues à la charge sur cette question, en avançant l’intérêt de ces outils en termes de santé publique. Parmi les acteurs du dossier, la SUVA semble avoir été enfin entendue. Face aux nouvelles demandes et arguments, les sept sages pourraient bien devoir remettre l’ouvrage sur le métier. Plusieurs pays ont déjà adopté ces équipements qui, contrairement à ce que pensent certains, ne favorisent ni le braconnage ni les activités illégales. La question est ici de préserver l’ouïe des chasseurs, d’éviter les lésions irréversibles, et de ce fait limiter des dépenses publiques et collectives à long terme.

Passion nature

En attendant l’ouverture de la chasse, n’oubliez pas de passer par le Valais pour la deuxième édition du salon Passion nature. Une belle occasion de rencontrer des passionnés et d’envisager sa saison avec différents professionnels. Nous vous souhaitons bonne lecture.

Vincent Gillioz, rédacteur de Diana Chasse et Nature

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.