Par le canal de la presse, Diana Romande a appris avec consternation et incrédibilité le tir de 4 ânes effectué dans les Bauges savoyardes il y a quelques jours par un chasseur venu de Suisse.

Notre association faîtière condamne sans équivoque cet acte odieux et incompréhensible.

Au cas où le coupable en question ferait partie de l’une des fédérations membres de Diana Romande, cette dernière en demanderait l’exclusion immédiate. De plus, elle souhaite que l’autorité en charge de cette triste affaire la juge cas échéant, avec une sévérité exemplaire.

Diana Romande s’associe tant à la douleur des propriétaires qu’au légitime courroux des chasseurs savoyards.

Charles-Louis Rochat, président de Diana Romande

Une réponse

  1. meystre christian

    Lamentable comportement d’un individu indigne. C’est bien ce type de comportement qui jette l’opprobre sur la corporation des chasseurs en général…J’espère que les Autorités judiciaires et pénales françaises sauront punir fortement ce triste individu qui devrait être interdit de permis chez nous aussi…Quand on tire sur des animaux qui sortent du bois sans prendre la peine de vérifier ce qu’on tire et on enchaîne les balles, on appelle ceci un assassinat. Personnage à exclure du domaine de la chasse quelque soit le pays.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.