Les cadavres d’une louve, de six renards, d’un milan royal, d’un chat et d’un blaireau ont été découverts entre les 6 et 9 juin dans la région de Bellegarde sur le canton de Fribourg.

L’autopsie de la louve confiée à l’Institut de pathologie de l’Université de Berne conclut  avec une haute vraisemblance que l’animal avait été empoisonné, a annoncé lundi le Ministère public fribourgeois. Cependant, des examens se poursuivent.

Le Ministère public fribourgeois a ouvert une procédure pénale contre une personne précise pour délit contre la loi fédérale sur la protection des animaux. Le prévenu conteste  être à l’origine des empoisonnements. Les autorités fribourgeoises mettent en garde les propriétaires d’animaux domiciliés à Bellegarde ou se rendant sur la commune qu’ils doivent tenir leurs animaux éloignés de tout déchet alimentaire abandonné.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.