Ces deux dents sont très prisées des chasseurs qui les destinent à des bijoux ou à des accessoires des plus originaux.

Présentes de façon irrégulière aussi bien chez le mâle que chez la femelle, les canines du cerf sont situées sur le segment normalement dépourvu de dents localisé à l’avant de la mâchoire supérieure. N’ayant pas par ailleurs de dents directement opposées, les crochets s’usent très peu. Cette inutilité fonctionnelle fait que ces canines sont ancrées sur la mâchoire par des racines très courtes. Les fleurs de lys s’enlèvent d’ailleurs assez ­facilement avec la seule pointe d’un couteau.

Fleurs de lys montées en épingles à cravate.

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Un vrai petit chef-d’œuvre.

06_Fleurs de lys

En régression…

Cette relative insignifiance n’a pas toujours été le cas. En effet, voilà quelques siècles, les cerfs portaient des canines plus longues. Il suffit pour s’en convaincre de regarder avec attention les peintures figurant dans «Le livre de la Chasse» de Gaston ­Phébus écrit entre 1387 et 1389. Sur une peinture baptisée «Le Brame», un valet caché derrière un arbre observe une harde composée de quatre cerfs et six biches. Sur au moins trois animaux composant le groupe, le peintre a représenté des canines qui dépassent très largement de la partie arrière de la bouche de chaque animal. Si l’échelle a été respectée par le peintre, ces dents mesuraient au moins cinq centimètres. Actuellement, les canines des cerfs mesurent entre un et deux centimètres. En quelques siècles, la régression a tout de même été importante et montre une évolution dentaire significative de l’espèce cerf. Les canines sont soumises à deux actions – celle de la salive et celle des gencives. L’action chimique de la première combinée au frottement des secondes contribue à polir les canines pour leur donner une patine très fine et un éclat des plus brillants. Cette particularité a rapidement intéressé les joailliers qui ont fait et continuent à faire preuve d’une très grande imagination quant à l’utilisation des fleurs de lys en bijouterie.

Collection de fleurs de lys habilement disposées en présentoir sur un polypore.

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Symbole des rois

La fleur de lys est bien plus qu’un simple végétal. Elle est en effet à la fois le symbole de la Vierge et des rois de France. Elle représente la vertu, la fertilité et l’abondance du royaume. Plus que par leur forme et leur couleur, les «fleurs de lys» du cerf montrent donc à quel point cet animal est chargé de mythes et porteur de croyances.

Texte et photos Daniel Girod

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.