Et si c’était le réchauffement?

Selon certains, le chamois se porte bien. Selon d’autres, il n’y en a pratiquement plus. La vérité se situe entre les deux. Il faut bien convenir que dans certains secteurs, il a pratiquement déserté le territo...